FASO ACADEMY 2019: « ON NE PARLE PLUS TROP DE GAMME, DE TEMPO… » PIERRE KOMDAGO

0
21

Faso Academy, le tremplin des futures stars revient plus fort. L’émission télé de la Radio Télévision du Burkina (RTB), est à sa 14e édition. Cette édition connait beaucoup d’innovations d’où son appellation « Faso Academy nouvelle version ». Votre magazine LeGrandFaso est allé à la rencontre de son réalisateur. Pierre Komdaogo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, nous en explique la quintessence.

 

LeGrandFaso : Présentez-nous l’équipe qui pilote la 14e édition de Faso Académy

PK : « Bien avant de présenter cette équipe, je m’autorise à me présenter. Je suis Pierre Komdaogo, réalisateur à la Radio Télévision du Burkina (RTB), réalisateur de l’émission Faso Academy. Au-delà de l’équipe technique qui sont entre autres les animateurs Big Ben, Siboné El Tafa, Mascotte, l’ingénieur de son Zakarie Ilboudo, le Djongo système et moi-même Pierre Komdaogo, il y’a une équipe administrative qui nous a permis de lancer cette nouvelle version  de FA ».

LGF : L’inscription de la 14e édition s’est faite via la plateforme watsapp. Pourquoi cela ?    

PK : « Il faut noter que depuis 13 ans, on faisait l’inscription sur papier. La plateforme watsapp permet d’aller plus facilement à la rencontre des candidats car elle permet aux candidats d’enregistrer aisément leur vidéo dans leur chambre par exemple et nous l’envoyer. La preuve, les inscriptions ont quasiment doublé. Nous sommes à plus de 2000 inscrits ».

LGF : Contrairement aux autres éditions, celle-ci commence avec un live en acoustique. N’avez-vous pas mis la barre un peu trop haute ?

PK : « C’est ça le concept de la nouvelle version. Depuis  13 ans, c’était le Play back, au vu des critiques, surtout celles du show biz, la version Play back est révolue et n’est pas professionnelle et les candidats n’apprennent pas grand-chose. La nouveauté, c’est démarrer dès les manches éliminatoires avec l’acoustique. Permettre déjà  aux candidats de prendre langue avec l’acoustique. En tout cas le retour qu’on a de cette nouvelle version est bon ».

LGF : Quels sont les objectifs visés ? 

« C’est d’habituer les enfants au live car plus ils s’y habituent plus ils prendront vraiment goût à la musique. La vision de FA est de monter le niveau toujours haut ».

LGF : Le travail du jury de la 14e édition  sera-t-il diffèrent des jurys précédents ?  

« Si vous avez remarqué cette année, on ne parle plus trop de tempo, de gamme, etc. En acoustique, c’est ton feeling, ton originalité qui va beaucoup peser. C’est surtout sur ça que le jury de la 14e édition va juger ».

LGF : Combien de candidat seront retenus pour la finale et à quand le dénouement final ? 

PK : « 5 candidats seront retenus pour la finale qui est prévue pour le 28 septembre 2019. Le lieu où se tiendra la finale reste à déterminer avec nos responsables dans les jours à venir ».

LGF : Une candidate a désisté au dernier moment. Quant est-il exactement ?

« C’est un phénomène fréquent à FA. Certains abandonnent pour des raisons de santé, d’autres pour des contraintes familiales. Pour la petite histoire, une candidate m’a appelé pour me dire que son fiancé ne veut pas qu’elle participe mais les parents de la fille eux, étaient d’accord. J’ai pris le numéro du fiancé en question, je l’ai appelé pour le rassurer. A ma grande surprise la fille n’est pas venue ».