DIASPORA : YACINE KABORE N’OUBLIE PAS D’OÙ ELLE VIENT

0
409

Yacine Kaboré est une citoyenne burkinabè vivant au pays de « l’oncle Sam » depuis 2008. De là, elle reste toujours sensible aux conditions de vie des enfants démunis de son pays. A travers « Miss Burkina North America », l’amazone du Burkina, collecte des fonds pour  venir en aide aux enfants laissés pour compte. Ce concept qui est à sa 4e édition, a permis de donner le sourire à plus de 500 enfants. Véritable ambassadrice du pays des « Hommes intègres » aux Etats Unis, Yacine Kaboré ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La création future d’un Centre d’accueil et de formation de jeunes filles reste son leitmotiv. Dans cette interview réalisée par LeGrandFaso, la promotrice de « Miss Burkina North America », n’oublie pas d’où elle vient et ne manque pas de prodiguer des conseils à ses frères  au pays. Lisons…

LeGrandFaso : Pouvez-vous vous présentez brièvement aux lecteurs de LGF ?

Y.K : « Je suis Yacine Kabore. Burkinabè vivant aux États-Unis depuis 2008. J’ai 25 ans et titulaire d’un Bachelor en communication et marketing ».

 LGF : Qu’est ce qui a motivé la création du concept « Miss Burkina North America » ?

Y.K : «  Comme vous le savez, je suis aux États-Unis depuis un bon bout de temps. Là, des structures très importantes s’investissent pour redonner de l’espoir à des familles dans le besoin. Ces structures fournissent des vivres mais aussi des assurances médicales et beaucoup d’autres choses. Cela m’a donné envie de faire quelque chose aussi pour les enfants nécessiteux de mon pays, étant donné qu’ils n’ont pas cette opportunité. C’est ainsi que j’ai décidé de créer ce concours dans le but de récolter des fonds pour leur venir en aide. Nous nous focalisons surtout sur l’éducation de la jeune fille ».

                            Retrouvez l’intégralité de cette interview dans le numéro 01 du magazine LeGrandFaso.